Google+

   Bibliographie  Articles

L'image de la femme dans l'art "Extrait d'articles de Wikipédia "- Image de la femme Bibliographie Françoise Collin, Evelyne Pisier et Eleni Varikas (éd.), Les Femmes de Platon à Derrida, anthologie critique, Paris, Plon, 2000.
Danielle Jonckers, Renée Carré, Marie-Claude Dupré (dir.), Femmes plurielles : représentations des femmes, Maison des sciences de l'homme, 2000.
Georges Duby et Michelle Perrot (dir.), Histoire des femmes en Occident, 5 t., Paris, Plon, 1990-1992 ; Perrin "tempus", 2002.
Brigitte Gresy, L'Image des femmes dans la publicité, La Documentation française, 2001.
Jean-Claude Kaufmann, Corps de femmes, regards d'hommes, Pocket, 1998.
Philippe Perrot, Le Corps féminin : XVIIIe et XlXe siècles, le travail des apparences, Seuil "Points Histoire", 1991.
Bruno Remaury, Le Beau Sexe faible, les images du corps féminin entre cosmétique et santé, Grasset "Partage du savoir", 2000.
Giulia Sissa, L'Âme est un corps de femme, Odile Jacob, 2000

La fornarina de Raphaël

L'allaitement dans l'art

                                            Claude Didierjean Jouveau L'allaitement dans l'art

(1) Maurice Vloberg, La Vierge et l'Enfant dans l'art français, B. Arthaud Editeur, 1933.
(2) L'allégorie dans la peinture - La représentation de la charité au XVIIe siècle, catalogue de l'exposition au Musée des Beaux-Arts de Caen, 27 juin - 13 octobre 1986.
(3) Marie-Claude Delahaye, Tétons et tétines, Editions Trame Way, 1990.
(4) Thomas Peter Kunesh, The pseudo-zygodactylous gesture of the lactating goddess : evolution and migration, 1996,

Maxime Richaud

  Maxime Richaud

Artiste autodidacte né à Aubignan en 1924, Maxime RICHAUD a bâti sa notoriété à Carpentras dans les années soixante. Encouragé par un cénacle d'admirateurs, il expose en 1959 à Marseille puis en 1964 à Cannes. Paris le découvre en 1969 à la galerie David et l'intègre dans le milieu des grands aux côtés de PRIKING et BUFFET. Maxime RICHAUD s'est éteint à Nîmes le 15 janvier 1994 à l'age de soixante-neuf ans. 

Les Amis de Maxime RICHAUD

Les Amis De Maxime RICHAUD

- CARPENTRAS 2007 - Édition par l'association d'un catalogue présentant 74 tableaux et croquis du peintre, préfacé par Michel VIDAL et Georges NAYRAL.
Le catalogue est disponible à la librairie Salesses, 110, rue de la République 84200 CARPENTRAS ; dans les offices de tourisme de Carpentras et d'Aubignan et à la Mairie d'Aubignan. Possibilité de commande par mail . Écrivez-nous :

Les Confessions Musicales de Julien Green

Jean-Claude Pichaud , avocat , passionné par la vie et l'oeuvre de Julien Green , à mis en lumière dans cet ouvrage la plus grande passion de ce géant de la littérature du XXè siècle, à savoir ,"la Musique", passion sans laquelle il n'aurait pu écrire comme il l'avoue souvent et notamment dans le "Miroir intérieur" ; Des 19 volumes de son "journal" s'étendant de 1919 au 30 juin1998 complété par les " souvenirs des jours heureux" et "les mille chemins ouverts" ,soit près de 7000 pages, Jean Claude Pichaud a rassemblé ici et présenté d'une manière originale,et ce pour la première fois , l'intégralité des " Confessions Musicales de Julien Green", soit prés de 800 extraits , avec d'une part, les réflexions générales de l'écrivain sur la musiques et , d'autre part, ses émotions à l'écoute des musiciens chers au coeur de cet américain d'expression française , né à Paris le 6 septembre1900 et mort dans cette même ville le 13 août 1998 . Couverture :Détail d'un vitrail de Kim en Jong (2008) Saint-Julien de Brioude. Photo: Joël Damasse. Maquette : Pierre Huguet

Aux Fidéles Amis

C'est à titre privé et donc hors commerce que j'ai décidé de faire imprimer cet hommage à Julien Green et ce à l'occasion du dixième anniversaire de sa disparition ; le refus de l'ayant droit, en l'occurrence du fils adoptif de l'écrivain, d'en accepter la publication, nous a été communiqué, veille de parution, par la maison d'édition propriétaire des droits sur le « Journal » de Julien Green ; l'explication officiellement avancée tiendrait à la promesse faite par ce dernier à l'ayant droit de ne pas accepter le découpage des six mille cinq cents pages du « Journal »,écrites entre 1919 et 1998.

A toutes les raisons immédiatement communiquées à Jean-Eric Green pour exposer que le travail réalisé n'était pas un « découpage » mais une présentation originale et charpentée de la pensée de Julien Green sur la musique et les musiciens, pensée éparpillée au fil des dix neuf volumes du Journal, à la remarque que toutes les éditions du « Journal » étaient depuis longtemps épuisées et que de ce fait, un éclairage sur la plus grande passion de l'écrivain, « la Musique », apparaissait comme bienvenu, à l'indication que cet hommage s'inscrivait dans l'année du dixième anniversaire de sa mort, enfin, à la précision que le Père Kim En Joong, artiste, dominicain, ayant pendant dix neuf années accompagné l'écrivain sur le plan spirituel, avait amicalement participé à ce témoignage d'affection en écrivant, en préface, l'émouvante « Lettre à Julien », à tous ces arguments et à d'autres dictés par le cœur et la raison, seul le silence fut au rendez-vous ; les admirateurs de Julien green déploreront une telle attitude            Les Confessins musicales de Julien Green    

Kim En Joong

La couverture de cet ouvrage est ornée du détail d'un vitrail réalisé en 2008 par KIM EN JOONG à l'église Saint-Julien de Brioude la plus vaste église romane d'Auvergne ; le choix de la dominante bleue s'explique ici par l'une des remarques de Julien Green qui aimait, au crépuscule, se plonger dans l'univers des sons : C'était pour lui son « Heure bleue ».

Né en 1940 à Corée, Kim En Joong s'est orienté très jeune vers les beaux- arts et ce malgré les réticences familiales ; ni la guerre, ni l'exil, ni les revers de fortune, ni les privations ne le font changer de cette voie ; il poursuit à Séoul ses études avec une constante : Un attrait très vif pour le monde imaginaire de l'abstraction ; par ailleurs, des rencontres le conduisent, peu à peu, à s'intéresser au christianisme : à vingt sept ans il demande le baptême.

Son désir de se rendre en Europe et plus précisément à Paris centre de l'activité artistique du moment, l'amène tout d'abord à Fribourg, puis en France où il arrive en 1969 ; en parallèle à sa vocation artistique, il entreprend des études théologiques, devient prêtre, puis entre dans l'ordre des dominicains où, après quelques réticences, il a l'autorisation de poursuivre ses recherches picturales.

Peu à peu, des galeries s'intéressent à ses toiles; il expose alors dans de très nombreux pays ; pressenti pour un projet de vitrail, cette première réalisation lui donne l'opportunité d'effectuer un travail plus important avec les vitraux de la cathédrale d'Evry, oeuvre de l'architecte Mario Botta ; depuis, en ce domaine, ses créations sont nombreuses.

De très nombreuses expositions ponctuent son parcours tant en France qu'à l'étranger ; de remarquables ouvrages ont été édités sur son oeuvre qui attire l'attention d'éminents spécialistes, tel Dominique Prat , ancien Directeur de la Fondation Maeght.

Les 140m2 des vitraux de Brioude, le plus grand chantier européen en la matière, ont été réalisés en collaboration avec les ateliers de la Loire à Chartres.

Depuis quelques années, Kim En Joong, s'intéresse à la céramique.

----------------------------------

Afin de donner un aperçu de cet ouvrage de 300 pages rassemblant l'intégralité des huit cents remarques de Julien Green sur la musique, il nous a paru intéressant d'évoquer ici les grandes lignes de l'analyse imaginée par son auteur.

Avocat, passionné d'histoire de l'art,  Jean-Claude Pichaud   s'est, depuis 1989, attaché à l'oeuvre du père Kim ;                                dans cet ouvrage, l'auteur a voulu présenter à un large public le parcours artistique  De Kim En Joong,   aventure unique marquée par la rencontre imprévue avec le Christ, événement irradiant la création du peintre et donnant à ses compositions                 un souffle venu d'un monde invisible et radieux.                                     

  KIM EN JOONG et le cabanon de Saint-Paul
IFrame

                            KIM EN JOONG et le cabanon de Saint-Paul

Shahda 1929-1991

Shahda 1929-1991


Riche de 160 reproductions, un livre indispensable rédigé par son épouse Anita permet de mieux appréhender cet artiste habité par son art et son oeuvre saisissante .               Maison de la Presse 110 rue de la République, 84200 CARPENTRAS 

Ibrahim Shahda 

SHAHDA

  <<Rencontres>>  édité par  l'O.D.I.C.E. Carpentras   

Peintres autour du Ventoux

Peintres Autour Du Ventoux

Jean-Paul Chabaud PEINTRES autour du VENTOUX Après quinze années de recherches , Jean-Paul Chabaud nous présente ce répertoire non exaustif des nombreux artistes qui ont vécu , ou séjourné , autour du Ventoux pendant les XIXé et XXé siècles . Les notices biographiques très documentées , accompagnées d'un portrait de l'artiste et de la reproduction d'une oeuvre chaque fois que possible , sont ; pour les peintres vivants , le résultat de plusieurs entretiens. << L'artiste parle de lui avec authenticité , évoquant ses recherches , ses doutes , son art. Derrière ces mots se dessinent l'homme et l'oeuvre , qui imposent en nous une nécessité : celle d'une rencontre avec le peintre . Nous sommes invités à aller plus loin que la seule lecture ! >>( Extrait de la préface de madame Hélène Delorme ) C'est en effet à la rencontre des peintres et d'une émotion que nous invite cet ouvrage , rencontre avec :

Jean-Paul Chabaud

  Ambrogiani ( Pierre et Pascal ), Appien ,Auran , Barbantan , Barjol , Georges Beaumont, Bernus , Biaggi , Bidauld ;   , Blanchard , Gilbert Blanc-Monmayeur , bonnet , Bouchet ; Cabane , Cardaire , Cassan , Causse , Chabaud , de Champeville , Charrol , Chauvet , Chemay , Christianen , Colonieu , Comte , Constantin , Courtault , Delpuech , Deschamp , Descotes-Genon , Devillario , Dragic , Dumont , Duplan , Durand , Durbesson , Durieux , Eysséric , Fischer , Fredrikson , From , Gendre , Grosajt , Groupe des peintres du comtat , Guiffrey , Guigou , Guintrandy , Helsé , des Isnards , Jean , Jouvaud , Juren , Biche Kletzin ski , Laplanche , Laurens , Lelièvre , Léon , Lequien , Liabastres , Marcellin , Martel , Masson , Métayer , Millon , Morel , Mus , Pécoul , Petit Montmartre , Picard L . B. , Quivillic , Reybaud , Léoplold Reynier ,  Maxime Richaud , Roffler , Edlef ter Haar Romeny , Rousseau , Roux , de Saint Blaise , de Seynes , Seyssaud , Shahda , Raya Sorkine , Paul Surtel , et bien d'autres ....

Jean-Paul Chabaud a découvert son attrait pour l'art et les biographies grâce à un tableau de Pierre de Champeville . Comtadin d'adoption , membre de l'académie de vaucluse, il pose son regard autour de ce Ventoux où d'autres sont venus capter les couleurs. De sa carrière à la police nationale, peut-être a-t'il gardé le gout des enquêtes: il s'interroge sur ce qui suscite une vocation , sur le contexte sociologique ,il fouille les archives. Mais s'il mène le jeu de l'entretien ,c'est pour restituer avec ce que chacun des peintres rencontrés lui a confié de sa recherche et de sa vie ..

Philippe Lequien 5 avril 1952  - 5 Mai 2015

Philippe Lequien 1952 - 2015
   Extrait du livre   Peintres Autour Du Ventoux

Sicile  

Philippe Lequien
Imp.Batailler  Carpentras 1989.

Knut Hesterberg

 Carlo belloli

Jean-Claude Pestour

Jean-Claude Pestour

Imprimerie Maury S.A..S - Millau

Arthure Artiste peintre 

Ouvrage technique indispensable au bonheur du peintre

Xavier de Langlais

La technique de la peinture à l'huile, Xavier DE LANGLAIS, 1959 et ult., Flammarion. Une référence fondamentale, pour ne pas dire une véritable bible qui a l'avantage d'être concise et peu coûteuse. La contribution de cet ouvrage à l'art pictural est, ni plus ni moins, essentielle. Xavier de Langlais, à travers son livre, continue à former des artistes et représente toujours un recours, une présence amicale et salutaire pour les peintres professionnels.
Une annexe est consacrée aux peintures acryliques et vinylique.

%TW-SHARE%

Alexander Lowen

Alexander Lowen

Dr Alexander  Leslie Lowen

Dr Alexander&Leslie Lowen

L’analyse bioénergétique dispose d’un ensemble de techniques de travail corporel dont des postures et des exercices permettant d'approfondir la respiration, de relâcher les tensions musculaires et d’améliorer la circulation énergétique. Le but de ces techniques est de permettre au client de s’abandonner aux mouvements involontaires, à la « vie du corps », ainsi qu’à l’expression des émotions qui accompagnent ce processus. Ultimement, le thérapeute aide le client à enraciner son expérience de manière à la « contenir » plutôt qu’à être débordé par celle-ci. Cette façon d’aborder le travail thérapeutique a pour but de permettre au client de prendre possession de son expérience.

 Lecture et langage du corps :                  The langage of the body

 Lecture Et Langage Du Corps :

Les dynamismes physiques de la structure caractérielle - Alexander Lowen -Ed.Saint-Yvs,1977

Emile Zola

Emile Zola

L'oeuvre d'émile Zola

The Work Of Emile Zola

Émile Zola, écrivain français (Paris, 2 avril 1840 - Paris, 29 septembre 1902) L'oeuvre est un roman d'Émile Zola publié en 1886, le quatorzième volume de la série Les Rougon-Macquart. L'ouvrage nous entraîne dans le monde de l'art et des artistes, à travers le portrait d'un peintre maudit, Claude Lantier, dont le personnage évoque celui de Paul Cézanne, grand ami de Zola, qui se brouillera avec l'écrivain après la publication du roman. Roman sur le conflit intérieur de beaucoup d'artiste créateur posant des questions sur la nature de la création dite artistique et souvent finalisé par l'autodestruction

Herman Hesse Narcisse et Goldmund

Herman Hesse Narcisse Et Goldmund

Narcisse et Goldmund est un roman de Hermann Hesse, paru en 1930. Il s'agit d'une oeuvre de réconciliation. Les deux personnages, Narcisse et Goldmund, suivent chacun leurs propres voies, traversent l'un et l'autre un certain nombre d'épreuves et de découvertes. Leurs points de vue respectifs sur le monde s'ébauchent ainsi au fil du temps, leurs trajectoires divergent tout d'abord pour ensuite se retrouver. La réconciliation que propose le romancier n'est pas celle de deux amis aux philosophies très différentes voire opposées, ils n'ont toute leur vie cessé de penser l'un à l'autre avec émotion. Mais dans un grand geste dialectique, chacun d'entre eux réconcilie sa conception du monde avec son opposé pour obtenir la sérénité d'un jugement mesuré. Hermann Hesse réconcilie à sa manière, sans toutefois le renverser, un dualisme strict entre l'esprit et la matière, ou bien encore entre les sciences et les arts . Magnifique ouvrage

%TW-SHARE%