Google+

Documentation Archives Carpentras

Peinture 1975-2008

Archives Carpentras
Né le 31/12/1950 à Bonnières sur Seine,rejoint la patrie de Nicolas Poussin Les Andelys à l'age de six ans il fait malgré lui de brèves études et décroche un CAP d'ajusteur qui l'emmène tout de suite en usine. Il y restera jusqu'en 1968 où il s'engage dans la marine. Comme dans toutes les histoires de peintre il dessine, crayonne, peint pendant son engagement  de la même façon qu'il le faisait  enfant.
Deux ans d'engagement, et ne trouvant  toujours pas sa voie il part sur les routes de France, de Belgique, de Hollande. A sa majorité il se considère libre de toute contrainte, sans doute familiale, et part en Afrique Noire.
Il débarque à Dakar seul avec un petit pécule vite absorbé et s'adapte en vivant "à l'Africaine''
Du Sénégal , il passe au Mali où il vit plusieurs mois à Bamako et en brousse. Il arrive à Mopti et quelques temps après se retrouve au hasard des convois à Abidjan ; il vit quelques temps au bord de la lagune dans une petite maison prêtée par le curé d'un village de pécheurs. Un copain lui avance quelques sous pour acheter un peu de matériel pour dessiner et peindre, il restera dans ce village de juillet à septembre 1972.
Il repart à nouveau vers la Haute-Volta, le Niger, un périple de plusieurs mois, sans argent.
A Agades il trouve un petit travail de déco à faire pour un restaurant. Fatigué il se pose un peu et repart cette fois-ci vers Alger puis pousse jusqu'en Tunisie où il est refoulé vers l'Algerie et à Annaba ; où on lui vole le peu de chose qu'il possédait.
Sans le sou il réussit à se faire rapatrier en France, nous sommes en décembre 1972.
En France la soif de partir le reprend. A Montpellier lors d'une visite chez un photographe rencontré à Niamey, il croise le chemin de celle qui deviendra sa compagne pour quelques temps, ensemble ils repartent en février 1973.
Cette fois-ci c'est le stop qui est privilégié : Espagne, Cadix, bateau pour  les Canaries, bateau encore pour la Mauritanie, retour au Sénégal, Mali, Côte d'Ivoire où il peut repeindre : son état de santé se dégrade, ce qui conduit sa compagne à prendre en septembre 1973 un poste d'enseignante à Bouakè. A partir de ce moment là Jean-Marie Deschamp peint à temps complet et il réalise sa première exposition à Abidjan en juillet 1974.      J-C Pestour .


Articles Presse  

Deschamp Articles de Presse
                        Please find below some articles and documentation starting from 1979. 

1974-2008

                                                                                                                                                           Press              Bibliography landscapes shapes lines 1974 2008 paintings linocut